TGEG  Tradieco  cmb1 

- info concernant l'utilisation des smileys -> ICI.

- info concernant l'affichage des parcours GPS (Openrunner, Strava, Garmin et Ridewithgps) -> ICI.

- le formulaire ICI vous permet d'inscrire les randos au calendrier.

Bon ride à tous.  

check CR Ultra Raid de la Meije 2021

  • Nico03
  • Portrait de Nico03 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Bourbo'Night et SE Leader
  • Bourbo'Night et SE Leader
Plus d'informations
21 Sep 2021 13:19 - 21 Sep 2021 14:55 #5793 par Nico03
CR Ultra Raid de la Meije 2021 a été créé par Nico03
Bonjour les amis,
Comme promis, voici un petit compte rendu de  ce 10e Ultra Raid de la Meije mais pour moi c'était le premier et quel premier !
Bon, soyons clairs tout de suite, j'étais inscrit sur le Raid Ultra, celui qui se fait en deux jours ; pas sur l'Elite avec les extraterrestres qui te font la totale sur une journée. Mais même sur deux jours, le programme prévu était copieux : 70km et 3000D+ le samedi, 50 et 2500D+ le dimanche.
Copieux dans les chiffres et plus encore à écouter le briefing course du vendredi soir qui te mets bien dans l'ambiance : "Vous n'allez pas pratiquer du VTT mais du VDM, vélo de montagne. Il faut en avoir conscience, être prêts à ne pas tout le temps être sur votre VTT, à affronter les difficultés en montée comme en descente, des sentiers parfois 'aériens' et la météo"…  Ok ok.
Et bah j'ai tout eu ! J'aurais tellement à raconter, je  vais donc tenter de résumer au mieux ce que j'ai vécu : tout d'abord un bizarre mélange d'appréhension et d'excitation avant le départ.
Appréhension de l'épreuve physique évidemment même si j'avais décidé de gérer, de ne pas me mettre dans le rouge et, dès que le cardio s'emballerait, de monter à pied ce que j'ai pourtant l'habitude de monter sur le vélo. Mais aussi l'appréhension de la difficulté technique dont tout le monde parlait et surtout de ces quelques portions "aériennes" ou tu as plutôt intérêt à faire gaffe où tu places ta roue avant… moi qui n'aime pas trop le vide.

Jour 1 : Galibier-Les Cerces

Le premier jour a été à la hauteur de ce à quoi je m'attendais et de ce que j'en savais. Il faut dire que j'en avais lu des comptes-rendus sur l'URLM, histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise. Premier jour de vrai "VDM" quoi, celui où tu passes quasi autant de temps à coté ou sous ton vélo qu'assis dessus, aussi bien en montée qu'en descente. Deux gros morceaux pour commencer après un sympathique départ à la frontale à 6h00 du mat : l'enchainement Lautaret - Galibier et 1200 D+ en 15km avec un final ahurissant,  un portage monumental, un des musts de l'URLM où on prend 80 D+ en 200 m (je vous laisse calculer la pente). Une pente genre interdit de glisser sinon tu as gagné le droit de recommencer du bas en faisant strike sur toute la file derrière toi. Heureusement, la bonne humeur générale aide vachement à supporter. Et que dire du spectacle une fois arrivé en haut…!!

Montée du Galibier

 
Le fameux portage du Galibier
Avec le portage, on a aussi droit à de grosses séances de poussage. La montée au col de la Ponsonnière par exemple, interminable : 12km et 800 de D+ en alternant poussage et roulage sur des singles parsemés de pierres, rochers… Mais là encore, quel spectacle grandiose : alpages, glaciers, lacs d'altitude, etc.

Lac des Cerces
Il y a eu aussi, ces fameux sentiers en balcons. Honnêtement, ça me souciait pas mal avant le départ : comment j'allais gérer çà moi qui ai plutôt tendance à avoir peur du vide ? Le premier surtout, sur 2km juste avant le lac des Cerces. Finalement, en ne pensant à rien d'autre que sa roue avant, c'est passé ! J'ai plus profité du second, le fameux sentier du Roy, magnifique. Peut-être moins impressionnant même si sur certains secteurs aussi, la chute est vivement déconseillée….

Début du sentier en balcon avant le lac des Cerces, "Maman...!"
Et puis bien sûr les descentes : pour tous les goûts et exclusivement du single. J'en connais qui s'y régaleraient. Du très technique, engagé ou seuls les purs enduristes passent, au ludique, lisse, rapide, il y a vraiment de quoi se faire plaisir à tous niveaux. De mon côté, j'ai gouté deux fois l'herbe des alpages. En 200m, deux fois la même boite stupide : un single creusé dans l'herbe, quelques rochers çà et là à contourner et ma roue avant qui vient ripper sur le bord de l'ornière pour deux magnifiques plats-ventre. Heureusement, je m'en sors bien, hormis deux bleus à l'intérieur des genoux (probablement des coups de cintre). D'autres ont eu moins de chance et sont rentrés avec les secours ou en hélico, il faut dire que la pluie qui était tombée la semaine avait rendu les singles glissants par endroits.

Col de la Ponsonnière, y'a plus qu'à descendre
Bilan de cette première journée : 11h30 de vélo pour 70km et 2967D+ (la loose!). La moyenne est ridiculement faible mais je ne m'attendais pas à tant pousser/porter ou rouler a aussi faible allure même en descente. L'essentiel : le soleil était là, j'en ai pris plein les yeux, fait plein de photos, le tout en gérant assez bien mes efforts, mon hydratation et alimentation, tant est si bien que j'ai fini en meilleurs état que ce à quoi je m'attendais. Très dur mais extra.

Jour 2 : Plateau d'Emparis

La veille, lors du briefing, le monsieur météo de l'URLM nous avait annoncé un beau samedi, une perturbation qui allait passer durant la nuit de samedi à dimanche, emportant pluie et chute brutale des températures et s'évacuer au petit matin du dimanche, avant le départ. En effet, il a plu toute la nuit dans la vallée (donc neigé en haut) mais au réveil, ciel bleu. Ca caille mais ciel bleu. Miracle.
Au départ, le revoilà qui nous annonce: "Vous vu ce ciel bleu ? Bah ça va pas durer ! Les nuages remontent la vallée, et d'ici une heure, une fois en haut, vous risquez de trouver brouillard et neige. Pour l'instant ça passe mais..." Ambiance plombée d'entrée.
Ça pèle ce matin mais la première cote nous réchauffe bien vite. A peine sorti de La Grave : clac, clac, vélo sur le côté et 1 km de marche à pied et 200 de D+. Parait que c'était plus roulant aujourd'hui ? Et on avait encore rien vu…
On arrive au premier ravito, il fait froid mais pas de pluie, pas de neige, tout le monde plaisante encore… ça ne va pas durer.
J'avais lu sur le "portage de la Buffe" et je m'attendais donc à pousser mais avec ce qu'on avait fait la veille, je me disais que ça ne pourrait pas être pire. Erreur.  Au pied du poussage, la neige a blanchi le paysage. Et c'est ici qu'a démarré l'enfer du dimanche : 2 km de poussage, 350 D+ dans la neige, la boue, donc glissades incessantes des bonhommes et des vélos avec quelques franchissements compliqués en prime. Ça rigole plus du tout. Il faut rester costaud et ne penser qu'au présent comme on dit. A un moment, le mec derrière moi me dit "Regarde pas en haut à droite" et qu'est-ce que j'ai fait d'après vous ? "Put… il y a encore tout çà à grimper !". Les mecs en haut à droite sont tout petits. Je ne comprenais pas qu'on vienne de croiser 2 concurrents qui redescendaient. Ils avaient dû voir çà et ils ont craqué. Epreuve mentale terrible.

Terrible poussage de la Buffe (à cet endroit c'est encore à peu près facile...)
On arrive en haut au bout d'une heure de lutte, les bénévoles qui pointent nous annoncent que l'organisation a décidé de fermer la descente vers Besse et la boucle des lacs : trop glissant, trop brumeux, trop dangereux. 15km et 800D+ en moins, j'hésite entre soulagement et frustration, mais après ce qu'on vient de vivre, je prends.
Le single qui nous redescend plus bas au ravito doit vraiment être magnifique sec, là il est juste casse gueule au possible. Quel dommage.
Au ravito du col Saint-Georges, le vent est froid, il y a du thé chaud, c'est super. Je mets mes gants d'hiver car j'ai les mains gelées. Après, c'est descente essentiellement, d'abord glissante. Je m'arrête enfiler la veste car il se met à pleuvoir/neiger, sympa cette journée ! Puis le terrain devient plus sain, rapide et ludique lorsqu'on est passé sous la limite pluie/neige. Et c'est là que - jamais 2 sans 3 - j'ai pris ma troisième vautre du week-end. Et je vous le donne en mille, un copié-collé des deux premières : roue avant qui prend l'ornière, plat ventre, etc.. Pas de bobo encore, ça fini par me faire marrer. 
 
Descente sur le plateau d'Emparis
Pour finir cette 2e journée dantesque, la trace nous a fait prendre la super descente du Chazelet, un peu technique, tout en zig-zag dans les pierres ; puis la descente plus engagée de la Chapelle que perso j'ai fait au ¾ à pied : trop chaud pour moi, surtout après tout le reste. Peu après, c'est l'arrivée.

Descente de la Chapelle, en bas c'est l'arrivée
Bilan de cette 2e journée mémorable : 31 km, 1640D+ en 5h30. Un sentiment contrasté : frustré de n'avoir pu faire le raid en entier tel qu'il était prévu mais je pense que les conditions météo ont rendu ce dimanche tout aussi dur que s'il avait été fait en entier sur le sec. Peut-être une autre fois ?

Conclusion

Au final, je garderai un merveilleux souvenir de l'Ultra Raid de la Meije, le plus beau raid VTT d'Europe comme l'annonce l'organisation.
Souvenir d'autant plus beau que cette organisation, justement, est au top. L'ambiance est familiale, la sécurité est partout, les bénévoles sont sympathiques et dévoués (j'ai même vu sur facebook qu'il y avait un cousin à marco : le gars a refait une poignée de frein cassée à un concurrent avec des rislans et une sardine de tente !), le sac concurrent est bien garni et les ravitos sont supers garnis : de la poudre Overstims jusqu'au pâté et saucisson. Bref, rien à voir avec les grosses machines à fric signées ASO.
A la dernière question : est-ce que je le referai ? A chaud le dimanche soir, c'était non. C'est dur et ça t'impose quand même une prépa soutenue et rébarbative par moments. Mais après quelques jours, avec toutes ces images que j'ai en tête et ce petit gout d'inachevé après ce dimanche tronqué, j'aurais tendance à dire oui. On verra bien...

En tout cas, je ne saurai que le conseiller à ceux qui ont envie de se lancer un gros défi VTT. Parmi tous les concurrents qui pour certains avaient fait d'autres épreuves de ce genre, les avis sont unanimes : c'est LE must.

Nico03
Pièces jointes :
Dernière édition: 21 Sep 2021 14:55 par Nico03.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Julio11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Sep 2021 22:44 #5794 par Jérôme03
Réponse de Jérôme03 sur le sujet CR Ultra Raid de la Meije 2021


Ton CR donne envie d'y aller ... pour les paysages. 

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Sep 2021 23:03 #5798 par Romain
Réponse de Romain sur le sujet CR Ultra Raid de la Meije 2021
Bravo
Super paysage
Excellent debrif

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Sep 2021 23:06 #5799 par Grany
Réponse de Grany sur le sujet CR Ultra Raid de la Meije 2021
Merci pour le CR, ça a l'air sacrément classe et incroyablement balaise..!!
Moi qui commence à devenir expert du pédestre au fil des SE, ça pourrait faire une belle balade à pied... en plusieurs jours bien sûr... :D

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Nico03
  • Portrait de Nico03 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Bourbo'Night et SE Leader
  • Bourbo'Night et SE Leader
Plus d'informations
22 Sep 2021 20:53 #5800 par Nico03
Réponse de Nico03 sur le sujet CR Ultra Raid de la Meije 2021
Un autre aperçu du cadre... C'est sympa non ?




Nico03
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Nico03
  • Portrait de Nico03 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Bourbo'Night et SE Leader
  • Bourbo'Night et SE Leader
Plus d'informations
24 Sep 2021 20:59 #5807 par Nico03
Réponse de Nico03 sur le sujet CR Ultra Raid de la Meije 2021
Magnifiques images de l’édition 2021 pour finir de vous convaincre qu’il faut faire la Meije !
On voit aussi ce qu’ils appelent des sentiers « aériens » 

Nico03

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Sep 2021 20:30 #5817 par f@b
Réponse de f@b sur le sujet CR Ultra Raid de la Meije 2021
Super CR 
Magnifiques paysages !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena